Hotel des Vieux Plats Gonneville La Mallet

c’était un endroit tellement agréable , malheureusement il est réhabilité en plusieurs appartements , une page d’histoire se tourne avec de la tristesse

c’était mon moment de détente pour oublier les tracas de la vie , à l’intérieur c’était une autre époque une image figée

j’adorais prendre mon chocolat fait maison dans les vieilles casseroles et les vieux fourneaux

Je voulais partager ce moment de ma vie

La salle de l’auberge qui vit passer Monet, Maupassant, Maurice Leblanc
Tristesse

Petite histoire

L’auberge appartient à la famille Aubourg depuis 1840 et encore tenue en 2011 par Lucette Aubourg, petite fille d’Ernestine. Elle n’est pas ouverte tous les jours.

Elle a vu passer nombre de peintres et de musiciens, ainsi que Maupassant, Maurice Leblanc, Gide, Sartre…

Sa façade, recouverte par endroits d’assiettes d’un autre âge, vaut à l’auberge son surnom : « les vieux plats ». Un lieu incontournable de Gonneville-la-Mallet, situé à quelques kilomètres d’Étretat (Seine-Maritime). Dans la famille Aubourg depuis 1840, cette taverne a vu défiler tout le gratin du XIXe siècle, de Maupassant à Monet, en passant par André Gide.
Depuis des dizaines d’années, habitants du coin et touristes avaient pris l’habitude de se retrouver, chaque mercredi, pour papoter, jouer à des jeux et boire un chocolat. Puis, en 2013, tout s’est bousculé. Lucette Aubourg, la propriétaire de 98 ans, s’est éteinte, ne laissant derrière elle aucun héritier, mais une dernière volonté : faire de Jacques Harivel, la soixantaine, son exécuteur testamentaire. Depuis, ce dernier a fermé le lieu au public et pris la décision de vendre le bien

378 m2 habitables, 18 pièces, 11 chambres…

SAMSUNG
Chambre de MAUPASSANT
Salle des peintres à l’époque
SAMSUNG

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *